baiser_de_l_ange_tome_1

Le baiser de l'ange tome 1 : L'accident : Elizabeth Chandler

Ivy, une ado américaine classique, voit sa vie changer. Sa mère se voit épouser l'homme qu'elle fréquente depuis un certain temps. Leur vie va alors prendre une toute nouvelle tournure.  Nouveau lycée, nouvelles amies, Beth et Suzanne voici sa nouvelle vie. Beth est une jeune fille très poétique qui adore écrire, des essais, des poèmes tous les mots passent sous sa plume. Suzanne elle est une cheerleader et comme toutes les autres est plus intéressée par les garçons et les fringues que par les études. Par la force des choses (et l'aide de Suzanne) Ivy, se retrouve à fréquentée un jeune homme, Tristan. Leur première rencontre, la vraie, se situe au mariage de la mère d'Ivy, Maggie. Où malheureusement pour le jeune homme il laissera une impression plutôt mitigée. Au fil du temps, les deux ados se retrouvent au bord de la piscine, car Tristan est le meilleur nageur de son équipe de natation et Ivy ne sait pas nager. Tristan l'apprend lors d'un cours de théâtre de la jeune fille où il lui "sauve" la vie. Mais Ivy à une passion dévorante, une passion pour les anges et y croit très fortement. Tristan lui n'y pas croit une seconde mais au moment où il lui demande de croire en lui comme elle croit à ses anges le destin le rattrape et il n'a pas la temps de lui faire croire dur comme fer qu'il l'aime.Lorsqu'elle doit y croire, en ses anges, elle n'y croit plus mais Tristan garde espoir et fera tout pour qu' Ivy y croit à nouveau...

 

Difficile de résumer ce premier tome car il y a beaucoup de faits, et de noms. Au début, il y a beaucoup d'explication sur la vie d'Ivy, sur sa passion, sur ses sentiments, ses parents, ses amis et le fils de son beau-père. L'histoire, le projet du livre, lui n'apparaît qu'à la fin dans les 60 dernières pages. Il n'est pas ennuyeux et ne traîne pas en longueur loin de là, les tournures de phrases et les mots nous enchantent quelque peu. Mais au moment où le point de vue change de personnage, là l'histoire prend une tournure assez lente, mais heureusement cela arrive à la fin, vraiment toute fin et fini très bien. Car au dernier passage une nouvelle aventure peut commencer...

En finissant ce livre, je suis ni super enjoué, ni déçue, un passage me gêne un peu, celui de la fin où Tristan prend la "parole" mais cela se termine assez vite et nous laisse l'espoir d'un second tome plus mouvementé.

Si vous aimez les romans jeunesses, qui racontent (comme pratiquement tous) une histoire d'amour et un fait mystérieux vous pourriez être conquis mais ne vous attendez pas à la saga du siècle même si celle-ci est une bonne lecture elle ne permet pas au premier tome d'être envoûté et d'obnubiler vos pensées. J'ai aimé mais laisse en suspens mon jugement aux lectures des deux autres tomes qui suivent.